Le fond de l’air est swing !

C’est d’abord un album de chansons swing manouche, Henri Valentin et les autres, qui fait connaître Marie du grand public. Les médias s’emparent de ce « petit bijou de sensualité malicieuse » : Télérama, Libération et France Inter en tête.

La tournée swing Henri et Valentin  » tout en mouvements de poignets au diapason de musiciens irréprochables » enchante public et critique.

Avec son deuxième album Et si, Marie touche plus profondément à l’intime et sonde avec sensualité les tourments et les délices de l’amour.

Elle s’installe ensuite en Argentine pour deux ans, où elle retourne souvent. Sur les traces de l’écrivain Julio Cortazar, Marie écrit ses chansons à la lumière de Buenos Aires, dans les cafés comme à son habitude. Des histoires d’amour, tristes, drôles, souvent fatales, à l’ombre du tango argentin. Son troisième album Embrasse-moi est écrit et enregistré à Buenos Aires. Marie joue cet album en France, avec le Trio Contempo et à Buenos Aires, avec ses amis musiciens argentins.

Un style

 « J’écris des chansons intimes et tourmentées ou des chansons légères et courts vêtues, c’est comme ça j’aime le désespoir qui fait rire.  »

 « Ce sont des galeries de portraits, des tranches de vie. Il y a toujours un regard en coin, un pas de côté, une virgule qui fait un pied de nez à l’histoire… tout ça n’est pas vraiment très sérieux !! »

TypoMarieKissLaJoueOK

Marie explore en profondeur les rapports entre les hommes et les femmes, la passion et les bonheurs simples. Poignante, toujours drôle et espiègle, elle chante sur scène avec tempérament. Tantôt sage et mutine, tantôt féline, prète à  bondir, elle nous enchante !