Le fond de l’air est swing !

C’est d’abord un album de chansons swing manouche, Henri Valentin et les autres, qui fait connaître Marie du grand public. Les medias s’emballent pour ce petit bijou de sensualité malicieuse, Télérama, Libération et France Inter en tête. La tournée swing Henri et Valentin « tout en mouvements de poignets au diapason de musiciens irréprochables » enchante le public et la critique, Marie est lancée ! Avec son deuxième album Et si elle touche plus profondément à l’intime et sonde avec sensualité les tourments et les délices de l’amour. Le talent et la notoriété de Marie s’affirment. Elle s’installera ensuite en Argentine pour deux ans, ou elle retournera souvent. De ces aller-retour à Buenos Aires, sur les traces de l’écrivain Julio Cortazar, Marie rapportera quelques chansons écrites dans la lumière des cafés, histoires d’amour, tristes, drôles, souvent fatales, à l’ombre du tango argentin : Embrasse-moi. Elle y révèle une autre facette de son talent, celui d’une passeuse à la voix claire et suave qui, discrètement, tend un pont entre le swing et le tango, un fil de soie, brillant. Au milieu de ses multiples activités, elle trouve encore le temps de donner quelques concerts, en France, avec le Trio Contempo et à Buenos Aires, avec ses amis musiciens argentins.  

Un style

Chansons intimes et tourmentées, chansons légères et courts vêtues… Des galeries de portraits pleins de charmes, des tranches de vie, qui mêlent humour, tendresse et poésie, portés par une écriture juste, qui fait sourire et émeut, tant elle se joue des mots avec délectation. Marie explore en profondeur les rapports entre les hommes et les femmes, la passion et son effritement, les bonheurs simples. Parfois poignante, toujours drôle et espiègle, elle chante sur scène avec tempérament. Tantôt sage et mutine, sourire et regard en coin, tantôt féline, prête à bondir, elle nous enchante !   TypoMarieKissLaJoueOK